Le château de Dampierre


Nous avons visité le château de Dampierre (Yvelines), construit par Jules Hardouin-Mansart au XVII siècle et situé dans un vaste parc dessiné par Le Nôtre. Le château appartient toujours à la famille d'Albert de Luynes qui l'acquit grâce au mariage de la duchesse de Chevreuse, née Marie de Rohan (1600 - 1679), avec Charles d'Albert (1578-1621), 1er duc de Luynes, Connétable de France, favori du roi Louis XIII. En 1663 le château passe à leur fils, Louis Charles d'Albert de Luynes (1620-1699), 2e duc de Luynes. C'est le fils de ce dernier et gendre de Jean-Baptiste Colbert, qui demande à Hardouin-Mansard de reconstruire le château avec le résultat qu'on peu admirer actuellement. Au même temps il demande à Le Nôtre, qui n'avait pas encore travaillé à Versaille, d'en dessiner le jardin qui alterne, comme souvent chez lui, des parterres verts semés au gazon avec d'autres de couleur brune sans rien d'autre que de la terre.

Il faut dire que ce qui avait précédé l'actuelle construction n'était pas une simple bâtisse: il s'agissait d'un château construit par les Lorrains, alors Ducs de Chevreuse, une construction exemplaire sur le style de la Renaissance, au point d'être repris et dessiné par Androuet du Cerceau dans son ouvrage sur Les plus excellents bastiments de France.

Androuet du Cerceau - Château de Dampierre
Le château de Dampierre au début du XVIII siècle

Le château passe sans grands dégâts la Révolution française: les Luynes étaient moins proches du roi Louis XVI qu'il ne l'avaient été de ces prédécesseurs et ils furent brièvement emprisonnés sous Robespierre. On raconte aujourd'hui que les habitants de Dampierre avaient aussi contribué à défendre la propriété des assauts révolutionnaires.

Après la Révolution, le duc Honoré Théodoric d'Albert de Luynes (1802-1867) fit rénover le château pour y accueillir sa collection d’archéologie et réparer les dégâts de l'humidité. En 1839 il commanda à Jean-Auguste-Dominique Ingres deux fresques, dont un seulement fut entamé mais pas terminée par le peintre. Le commanditaire et l'artiste se disputèrent à cause de la lenteur de la réalisation de l’œuvre par Ingres qui était constamment sollicité pour réaliser des commandes à Paris.










Le château et les jardins peuvent être visités. Pour plus d'informations visiter le site du château. La visite du château se fait exclusivement avec un guide. C'est qui permet d'ailleurs de mieux comprendre l'histoire de la famille. Si vous avez envie de faire une promenade dans le bois, la forêt de Rambouillet se trouve aux portes de Dampierre: nous y avons accédé par la route D58 juste avant de rentrer dans le village. Vous y trouverez des nombreux sentiers.

Photos: Antonio Ca' Zorzi